En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici

SEEPH 2017, un outil efficace pour sensibiliser vos salariés : le post-it alterné

SEEPH 2017, un outil efficace pour sensibiliser vos salariés : le post-it alterné




Réussir sa communication lors de la SEEPH (Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées)

La SEEPH arrive à grand pas et vous recherchez un moyen original, novateur et efficace pour la réussite de cette manifestation dans votre entreprise. Nous allons voir ensemble ce qu’est exactement la SEPH, ses objectifs, les actions souvent mises en place dans les entreprises et nous mettrons en avant une idée imaginée par l’agence Goods To Know.

logo SEEPH

La SEPH, Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées.

Depuis 1997, l’AGEFIPH a lancé cette semaine dédiée au soutien à l’embauche, à l’aide au maintien dans l’emploi et à la sensibilisation des salariés au statut de travailleur handicapé. C’est l’occasion de rappeler aux salariés la différence entre travailleur handicapé et personne handicapée. Ces deux notions sont parfois floues

Le statut de travailleur handicapé

Les gens confondent souvent Personne Handicapée et Travailleur Handicapé. Le premier désigne une personne souffrant d’une pathologie physique ou psychique qui représente une gêne dans la vie quotidienne, citons les personnes à mobilité réduite, les déficients sensoriels (vue, ouïe, etc…) et les personnes déficientes mentales.

Ce statut reconnu par la MDPH s’accompagne d’un taux d’invalidité allant de 0 à 100%. Le Travailleur Handicapé (TH) quant à lui désigne une personne souffrant d’une limitation qui diminue sa capacité à travailler. Ceci comprend donc des personnes ayant une pathologie gênante dans le cadre de leur emploi mais pas dans la vie quotidienne. Un très bon exemple est celui du boulanger qui après 30 ans de métier se retrouve subitement allergique à la farine. A cause de cela il ne peut alors plus exercer le métier de boulanger. Sa problématique représente donc bien une gêne voire une incapacité totale à exercer son métier. Mais dans sa vie quotidienne, ce boulanger ne sera pas plus gêné que cela. Il aura donc le statut de Travailleur Handicapé mais pas celui de personne handicapée.

Grâce à ce statut, dont la durée est limitée dans le temps, 5 ans généralement, il pourra bénéficier des services de Cap Emploi, le pendant du Pôle Emploi mais réservé aux personnes reconnues TH. Cap Emploi sera à même de proposer une réorientation et des formations compatibles avec sa problématique médicale. Imaginons que notre boulanger suive une formation de conducteur d’engin et trouve un emploi. Il ne bénéficiera alors plus du statut de TH puisque son allergie à la farine n’est plus un frein dans sa vie professionnelle.

 

Les objectifs de la SEEPH

Cette semaine nationale offre aux entreprises au travers de son service RH voire même de sa cellule Missions Handicap, la possibilité d’aborder la thématique du handicap en entreprise. C’est ainsi une manière de montrer que la société est concernée par cette problématique. Elle peut ainsi mettre en avant ses actions mises en place pour favoriser le maintien dans l’emploi, sa politique de recrutement TH ou encore ses partenariats avec le secteur protégé en confiant certaines tâches à des Entreprises Adaptées ou des Ateliers Protégés. Mais c’est surtout l’occasion de sensibiliser les salariés à la problématique du handicap en entreprise. Ainsi on peut retrouver des présentations de handicaps, des ateliers de prévention des risques ou des expositions d’œuvres.

Les moyens de communiquer et de sensibiliser.

Bon nombre de supports peuvent être utilisés par les sociétés pour faire parler du handicap en entreprise :

Le Sport

Le handisport ou le sport adapté est un excellent vecteur de messages. Il permet d’aborder certains types de handicap au travers de la pratique du handisport. Nous retrouvons donc souvent des ateliers handibasket, handi-tennis ou encore quad rugby qui offrent aux salariés la possibilité d’essayer une pratique adaptée (fauteuil, aveugle, béquille…), et de côtoyer et dialoguer avec des sportifs handisport.

 

L'art

Beaucoup d’entreprises s’appuient également sur l’art pour passer des messages en interne. Ce peut-être via des expositions d’œuvres réalisées par des personnes handicapées ou de dessin, BD, traitant du handicap, très souvent sur un ton humoristique. Nous retrouvons aussi de plus en plus de troupes de théâtre qui viennent proposer des scénettes à destination des salariés et sur des thèmes précis choisis conjointement avec les services RH et les Missions Handicap.

Mais il est vrai que ce sont un peu toujours les mêmes activités qui sont proposées. Mais pour continuer à toucher ses salariés, une entreprise se doit de se renouveler chaque année, tant sur le thème que sur le support. Elle doit surtout réussir à toucher des personnes absolument pas concernées par cette problématique. Car très souvent soyons clair, les salariés volontaires pour participer à ces ateliers sont déjà sensibles au sujet bien sujet dans la sphère familiale. Donc le cœur de cible ce ne sont pas eux, mais ceux qui ne se sentent pas concernés. Ainsi bon nombre de RH et de chargés de mission handicap recherchent des idées nouvelles pour continuer à attirer ses salariés lors de cette SEPH. Peut-être est-ce votre cas. Alors, vers qui se tourner ?

L’agence de communication spécialiste du handicap en entreprise Goods To Know.

Parmi l’ensemble des agences de communications spécialisées dans la sensibilisation en entreprise aux handicaps, nous allons vous parler de l’agence Goods to Know basée à Paris. C’est une entreprise qui regroupe les compétences d'un cabinet de conseil et d'une agence de communication. Cette structure créée en 2013 imagine et construit des outils qui prennent en considération les centres d’intérêts des collaborateurs (musique, cinéma, nouvelles technologies…) avec une approche ludique et surprenante ; favorisent l’interactivité, mettent en avant des pratiques positives et sortent des représentations stéréotypées via des exemples concrets.

 

Un outil de sensibilisation résolument novateur et percutant.

Missionnée par la Banque Populaire pour créer un support de sensibilisation, l’agence Goods to Know a donc imaginé après de nombreux jours de brainstorming la réalisation de Post-it personnalisés. Le Post-it n’est évidemment pas une invention nouvelle, ce qui est novateur c’est le choix de ce support pour cet objectif précis et surtout ce qui sera imprimé sur ces fameux Post-it personnalisés

 

Pourquoi le Post-it ?

Principalement pour sa présence permanente sur le bureau des salariés. Mais aussi pour son côté viral. En effet, lorsqu’il y a besoin de laisser une information, un numéro de téléphone, etc… quoi de plus simple que de le noter sur un post-it et de le donner à son interlocuteur ?

C’est ainsi que chaque feuille du bloc de post-it personnalisé va pouvoir toucher une personne différente à chaque fois. Mais ils ne voulaient pas le post-it standard avec écrit dessus : votre société s’engage pour le handicap, trop généraliste. Ils cherchaient quelque-chose de plus percutant, qui allait susciter l’intérêt des collaborateurs, titiller leur curiosité.

L’idée de Goods to Know a été de s’appuyer sur des citations, des extraits de chanson, des phrases philosophiques, etc… de personnes connues sur le thème du handicap, de la différence. Il leur fallait donc une solution technique qui leur permette d’imprimer un message différent sur chaque feuillet. Généralement les post-it sont imprimés sur des machines offset et donc tous les feuillets sont imprimés à l’identique.

Il a donc fallu passer par une impression numérique capable d’imprimer chaque feuillet différemment, on a donc opté pour le Post-it personnalisé alterné

Grâce à notre solution technique ils ont pu fournir à leur client des blocs post-it avec un message différent par feuillet, on pouvait donc lire par exemple :

Voici une petite vidéo de présentation :

« Moi je n’aurais jamais de cancer, j’en aurai jamais, je suis contre. » Pierre Desproges

« Qu’est-ce que la normalité, d’abord ? » Forest Gump

« Je suis aveugle mais on trouve toujours plus malheureux que soi. J’aurais pu être noir ! » Louis Armstrong

Ce sont ainsi 25 000 blocs post-it qui ont été distribués aux salariés de la Banque Populaire aux 4 coins de la France. Une opération de grande envergure qui a séduit les salariés. Si vous êtes une entreprise à la recherche de solutions nouvelles pour sensibiliser vos salariés aux handicaps, contactez l’agence Goods to Know :

Téléphone : 09 83 58 17 18   |    Email : contact@goodstoknow.fr

Si vous souhaitez réaliser vous aussi des post-it personnalisés pour la SEEPH, contactez-nous ou visitez notre page de présentations de nos post-it personnalisés. Notre équipe technique sera là pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet.

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Type Code